Panier

Au service de la jeunesse !

Bienvenue à Daniel CREMER, Chargé de mission projets jeunesse pour le Grand KIFF de l'édition 2025.
Daniel Cremer_GrandKIFF

Portrait de Daniel CREMER

Un engagement qui se perpétue

«Je pourrais porter l’étiquette « d’enfant de l’Eglise », tant j’ai grandi et évolué à travers et au contact de cette grande famille au fil de ces 31 années. Fidèle aux rendez-vous estivaux de la jeunesse, j’ai toujours essayé de trouver ma place sur les quatre Grand KIFF comme jeune tout d’abord puis ensuite comme bénévole, organisateur d’activités, membre du comité de pilotage. Les camps, les rassemblements de jeunes, l’engagement au sein des Eclaireuses et Eclaireurs Unionistes de France ont contribué à façonner ma foi et ma perception du monde. C’est lors de la précédente édition du Grand KIFF à Albi en 2021, que j’ai particulièrement été investi dans la construction du projet en étant mandaté par le Conseil d’Administration des EEUdF au sein du comité de pilotage.

 

Professionnellement, j’ai travaillé à Marseille dans le domaine du bâtiment sur des questions techniques et environnementales avant de bifurquer dans le médico-social avec l’association Simon de Cyrène comme responsable d’un appartement partagé où cohabitent des personnes handicapées cérébrolésées et des personnes valides. Au fil de mes expériences bénévoles et professionnelles, j’ai toujours apprécié accompagner des personnes de différents horizons, gérer des projets en leur donnant du sens et une direction.

 

L’été dernier, avec mon épouse qui est professeure en collège, nous avons suivi les mutations de l’Education nationale pour arriver à Bourg-en-Bresse (01) ; je travaille donc principalement depuis notre domicile. Naturellement, c’est une grande joie pour moi de pouvoir m’investir quotidiennement au service de projets pour la jeunesse de notre Eglise en y apportant mon regard et mes compétences.»

Contact

    Afin de visualiser les vidéos il est nécessaire d'accepter les cookies de type analytics

    Son rôle et ses missions

    «Le chargé de mission projets jeunesse coordonne de manière opérationnelle la préparation du Grand KIFF (15 – 20 ans) et de l’Alter KIFF (18 – 30 ans) en appui de Christine MIELKE, la secrétaire nationale à l’animation des réseaux jeunesse qui dirige l’évènement. Mon rôle est de faire en sorte que la préparation et la réalisation du projet se passent bien pour l’ensemble des acteurs : les jeunes, les encadrants de groupes de jeunes, le comité de pilotage, les différentes équipes de préparation, les partenaires, les régions, les paroisses, les prestataires. Concrètement, il s’agit d’animer le comité de pilotage pour construire ensemble le projet, appeler et recruter des personnes compétentes, écouter les besoins et les réalités du terrain, planifier et organiser toutes les étapes de préparation, coordonner la mise en mouvement des 150 personnes impliquées bénévolement dans la préparation et la réalisation du projet.

     

    L’autre volet de mes missions consiste à accompagner l’émergence du projet « Espérance » en lien étroit avec le service immobilier de l’Eglise. Aujourd’hui, il s’agit d’un terrain et de bâtiments inexploités appartenant à la Fondation John Bost situés à La Force (24). Demain, l’objectif serait d’en faire un lieu porteur et mobilisateur en y accueillant notamment des grands rassemblements de jeunes et des groupes de l’Eglise. Le Grand KIFF de l’été 2025 se tiendra sur ce lieu, de multiples questions de mutualisation et de pérennisation se posent. Tout est à penser et à construire, il y a une belle page à écrire collectivement !»

     

    Comment organiser ce grand rassemblement ?

    «En effet, le Grand KIFF est, pour nous, plutôt un grand rassemblement tant il rassemble de nombreux acteurs et fédère de nombreuses synergies. Toutefois, en comparaison aux jamborees scouts, aux pèlerinages de Taizé ou encore aux divers grands rassemblements de jeunes catholiques il s’agit plutôt d’un évènement à taille modeste.

     

    Comme dans tout projet, pour savoir où nous allons, il faut d’abord savoir d’où nous venons et où nous en sommes aujourd’hui. Durant ces premiers mois, je me suis particulièrement penché sur les bilans des 4 précédentes éditions du Grand KIFF, le nombre de participants, les dates choisies, le budget, ce qui a marché, ce qui n’a pas fonctionné … Je prends également le temps d’échanger avec des responsables de groupes de jeunes de toute la France pour écouter et comprendre la réalité plurielle de la jeunesse de notre Eglise afin de saisir les différents modes de fonctionnement, les difficultés, les joies, les attentes du terrain.

     

    Ensuite, comme pour tout rassemblement, nous devons répondre à des enjeux forts en matière de technique, logistique, sécurité, organisation, qu’il est nécessaire d’encadrer et de planifier. Au milieu de toutes ces questions matérielles, il ne faut pas perdre de vue que c’est un lieu de rencontre pour les jeunes afin qu’ils puissent vivre un temps d’Eglise qui leur est dédié et avancer dans leur chemin de foi personnel. Aussi, l’essence même du Grand KIFF réside dans sa pertinence et son appropriation par les régions, les paroisses, les groupes de jeunes, les partenaires pour en faire un levier pour leur propre dynamique quelle qu’elle soit. L’aujourd’hui de l’Eglise s’écrit, entre autres, avec les jeunes.»

    Contact

      Le Grand KIFF 2025

      Envie de découvrir ce qui se vit sur un Grand KIFF ? 

      Pour en savoir plus : https://www.legrandkiff.org/  et https://epudf.org/jeunesse-2/le-grand-kiff/

      Contacter Daniel CREMER

      Contact